Menu Fermer

Alimentation saine : que sont les déserts alimentaires et quel est leur impact sur la santé ?

Que sont les déserts alimentaires, et quel est leur impact sur la santé ?

Les déserts alimentaires sont des zones où les individus ont un accès limité à une nourriture énergisante et raisonnable. Sans accès à une alimentation rafraîchissante, les personnes vivant dans les déserts alimentaires peuvent être plus exposées à des problèmes liés à l’alimentation, comme le poids, le diabète et les maladies cardiovasculaires.Quelques organismes gouvernementaux subventionnent actuellement des projets visant à empêcher les régions de devenir des déserts alimentaires et à améliorer l’accès des individus à la nourriture dans les déserts alimentaires existants. Continuez à vous familiariser avec les déserts alimentaires et leur influence sur le bien-être. Les déserts alimentaires sont des zones où les individus ont un accès limité à un assortiment de nourriture revigorante. Le ministère américain de l’agriculture (USDA) définit un désert alimentaire comme une zone où le taux d’indigence est supérieur ou équivalent à 20 %, où le salaire d’une famille moyenne ne dépasse pas 80 % du salaire d’une famille moyenne dans les régions urbaines, ou 80 % du salaire d’une famille moyenne dans les zones non urbaines. Pour être considéré comme un désert alimentaire, un territoire doit également répondre à certains autres critères. Dans les régions urbaines, en tout cas, 500 personnes ou 33% de la population devraient vivre à plus d’un kilomètre du marché le plus proche. Dans les zones rurales, en tout cas 500 individus ou 33% de la population devraient vivre à plus de 10 miles du supermarché géant le plus proche. L’USDA a reconnu environ 6500 déserts alimentaires entre 2000 et 2006. Les spécialistes estiment qu’environ 23,5 millions d’individus aux États-Unis vivent dans des zones à bas salaires, à plus d’un kilomètre de l’énorme marché le plus proche. Parmi ces personnes, 11,5 millions ont de faibles revenus.

Un rapport de l’USDA de 2012 sur les déserts alimentaires recommande que les régions ayant les attributs correspondants deviennent des déserts alimentaires :&nbsp ;

des populations extrêmement énormes ou exceptionnellement inadaptées des salaires bas des niveaux de chômage importants un manque d’accès aux transports un faible nombre de détaillants alimentaires donnant de nouveaux produits à des coûts raisonnables Le rapport prend en outre note du fait que les zones provinciales situées dans l’Ouest, le Midwest et le Sud des États-Unis sont nettement plus susceptibles d’être des déserts alimentaires que les zones provinciales situées dans le Nord-Est. Comme l’indique le rapport, les territoires provinciaux dont la population est en développement risquent moins de devenir des déserts alimentaires. Les spécialistes ne sont pas encore parvenus à comprendre les caractéristiques des populations qui vivent dans les déserts alimentaires.Comme l’indique le rapport 2012 de l’USDA, certaines études proposent que les zones comprenant principalement des groupes ethniques minoritaires à bas salaires aient un accès limité aux magasins, alors que les quartiers plus riches sont majoritairement blancs. L’enquête se réfère également à des études recommandant que certains quartiers à bas salaires aient un nombre plus important de supermarchés et vivent plus près de ces magasins que les individus plus riches. Dans ces cas, le problème pourrait être la modération de l’alimentation par opposition à sa proximité. Dans les territoires nationaux, l’indicateur le plus significatif de l’accès à la nourriture est l’absence de transport. Cela signifie que les personnes qui n’ont pas leur propre vélo ou véhicule et qui ont besoin d’un transport ouvert doivent forcément avoir accès à une alimentation fortifiante. Les spécialistes n’étant pas parvenus à un accord sur les qualités des populations influencées par les déserts alimentaires, il est fondamental de procéder à des examens plus approfondis. De tels examens peuvent aider les décideurs politiques à reconnaître les territoires qui risquent de devenir des déserts alimentaires, afin qu’ils puissent assurer un meilleur accès à une alimentation rafraîchissante.

Maintenir un régime alimentaire énergisant comprend :&nbsp ;

Comme l’indiquent les lignes directrices alimentaires pour les Américains de 2015 et 2020, un régime alimentaire énergisant devrait comprendre les éléments nutritifs suivants : un assortiment d’aliments cultivés à partir du sol, des céréales complètes, des produits laitiers sans matières grasses ou à faible teneur en matières grasses, des aliments riches en protéines, etc : poisson viandes et volailles maigres œufs légumes noix et graines produits à base de soja huiles de renforcement Les personnes vivant dans des déserts alimentaires peuvent avoir un accès limité aux magasins généraux et autres détaillants alimentaires offrant des aliments revigorants et raisonnables. En tout état de cause, lorsque les magasins d’hébergement et les petits commerçants proposent des aliments énergisants, ceux-ci sont souvent excessivement coûteux à supporter pour les personnes ayant un faible salaire. Les personnes vivant dans les déserts alimentaires peuvent ainsi être de plus en plus dépendantes des détaillants alimentaires ou des restaurants au volant qui proposent un assortiment d’aliments progressivement modéré mais restreint. L’absence d’accès à des aliments énergisants et d’un simple accès à des sources de restauration rapide peut être liée à des habitudes alimentaires horribles, riches en sucre, en sodium et en graisses malsaines. Une partie des effets sur le bien-être de la vie dans un désert alimentaire sont : une plus grande fréquence de l’embonpoint une banalisation du diabète d’autres affections liées au poids, en particulier chez les jeunes de nombreux déserts alimentaires donnent en outre des services à la personne restreints ou excessivement coûteux. Les individus utilisent différents termes pour décrire l’accès de la population à la nourriture. Les segments ci-dessous illustrent différents modèles.

Marécages alimentaires&nbsp ;

Un marécage alimentaire est un district qui donne un accès suffisant à une alimentation raisonnable et responsabilisante, tout comme un excès de choix alimentaires moins réparateurs.

Les délires alimentaires&nbsp ;

L’illusion alimentaire décrit un territoire où les individus vivent à proximité de supermarchés offrant un assortiment d’aliments énergisants mais ne peuvent pas gérer le coût de ces aliments.

Faiblesse alimentaire&nbsp ;

La faiblesse alimentaire fait allusion à un accès limité ou incertain à la nourriture compte tenu des exigences monétaires. Les familles et les personnes à faible salaire peuvent ne pas avoir assez d’argent pour gérer le coût d’une alimentation revigorante. Les décideurs politiques cherchent effectivement des réponses pour améliorer l’accès à une alimentation revigorante dans les déserts alimentaires partout aux États-Unis. Le programme de subventions compétitives des projets alimentaires communautaires soutient des projets alimentaires réalisables qui aident les réseaux à faible salaire à accéder à des plans de contrôle du poids nutritifs et socialement satisfaisants. Ces activités abordent en outre des questions financières, sociales et écologiques plus vastes englobant le cadre alimentaire. Ces activités abordent en outre des questions financières, sociales et écologiques plus vastes, qui englobent le cadre alimentaire. Les projets alimentaires communautaires devraient notamment permettre d’élargir l’accès à une alimentation de source privée et responsabilisante :marchés modérés marchés modérés jardins de pelouse et jardins en réseau programmes d’aide alimentaire renforcement des propensions alimentaires en donnant des instructions et en préparant la création, la planification et la conservation des aliments;sélection d’occupants qualifiés dans les programmes de subsistance du gouvernement élargissement de l’accès aux marchés des ranchs de quartier amélioration des conditions de travail protégées et raisonnables dans les ranchs&nbsp ;soutenir les pratiques agricoles économiques qui protègent l’air, l’eau, le sol et l’environnement soutenir les hommes d’affaires de l’industrie alimentaire célébrer et respecter les différentes sociétés alimentaires inciter les habitants à s’intéresser à l’organisation du cadre alimentaire donner aux habitants un état des lieux sur les choix alimentaires que font les individus au sein du gouvernement les déserts alimentaires sont des territoires où les individus ne peuvent pas accéder à une alimentation réparatrice. Les spécialistes estiment que la vie dans un désert alimentaire peut exposer les individus à un risque accru de corpulence, de diabète et d’autres problèmes liés au poids. Les projets alimentaires du réseau tentent d’améliorer les cadres alimentaires dans les déserts alimentaires. Leur objectif général est d’aider les occupants à accéder plus facilement à une alimentation revigorante.
Cet article a été rédigé par et traduit par LesPlateformesVibrantes.com Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesPlateformesVibrantes.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.